Guigou: “En France, nous avons une grande admiration pour la réussite du Maroc dans sa politique africaine”

“En France, nous avons une grande admiration pour la réussite du Maroc dans sa politique africaine”, a affirmé, jeudi à Rabat, la présidente de la Commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale française, Elisabeth Guigou.

Cette politique retient l’intérêt de la France, en raison des liens naturels entre l’Union européenne et le continent africain, a déclaré Mme Guigou à la presse, à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

"Il n’existe pas d’enjeux stratégiques plus importants pour l’Europe que de s’intéresser davantage à l’Afrique qui recèle d’immenses potentialités", a-t-elle indiqué.

Elle s’est, en outre, félicitée des relations entre Rabat et Paris qu’elle a qualifiées de "séculaires", ajoutant que ses entretiens avec M. Bourita, qui se sont déroulés en présence de l’ambassadeur de France au Maroc, Jean François Girault, ont porté notamment sur les questions d’intérêt commun.

Par ailleurs, Mme Guigou a salué le rôle "décisif" du Maroc dans la réussite de la 22ème Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, dont les travaux s’étaient déroulés, en novembre dernier, à Marrakech.

Mme Guigou, qui effectue une visite de travail au Maroc, en compagnie d’une délégation parlementaire conduite par le président de l’Assemblée nationale française, Claude Bartolone, a participé, mercredi à Rabat, à un séminaire dédié à l’évaluation à mi-parcours du jumelage institutionnel entre la Chambre des représentants, l’Assemblée nationale française et la Chambre des communes britannique, ainsi que la Chambre des représentants de Belgique, le Bundestag (Allemagne) et le Parlement hellénique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite