Gaza: l’Iran condamne le “massacre sauvage” des Palestiniens par Israël

L’Iran, ennemi juré d’Israël, a condamné samedi ce qu’il a qualifié de “massacre sauvage” de Palestiniens, au lendemain de la mort dans la bande de Gaza de 16 manifestants, tués par les forces israéliennes.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghassemi, a condamné "le massacre sauvage d’un grand nombre de Palestiniens par les forces militaires racistes du régime sioniste", selon le site du ministère.

De son côté, le chef de diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif, a dénoncé dans un tweet les "tyrans sionistes qui tuent les manifestants pacifistes palestiniens dont la terre a été volée".

M. Ghassemi a ajouté que "les soutiens sans limite du (président américain Donald) Trump et de l’administration américaine et les efforts honteux de certains dirigeants novices et ignorants de la région qui essaient d’établir des relations cachées et honteuses avec (Israël) ont rendu les dirigeants du régime sioniste plus insolents".

L’Iran critique régulièrement le rapprochement de l’Arabie saoudite et d’Israël qui dénoncent tous les deux la politique régionale et le programme balistique de l’Iran et poussent Washington à faire pression contre Téhéran.

Des dizaines de milliers de Palestiniens, notamment des femmes et des enfants, avaient convergé vendredi le long de la barrière frontalière qui sépare la bande de Gaza d’Israël dans le cadre de "la grande marche du retour".

Selon le ministère de la Santé dans la bande de Gaza, 16 Palestiniens ont été tués et plus de 1.400 blessés dans les affrontements avec l’armée israélienne. L’Iran soutient les mouvements islamistes palestiniens, notamment le Hamas et le Jihad islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite