France : le ministère des Armées a saisi la justice à l’encontre d’un officier pour “atteinte à la sécurité”

Le gouvernement français a saisi la justice à l’encontre d’un officier français pour “atteinte à la sécurité”, a annoncé dimanche la ministre des Armées Florence Parly.

“Ce que je peux confirmer, c’est qu’un officier supérieur est sous le coup d’une procédure judiciaire pour atteinte à la sécurité”, a-t-elle déclaré sur la radio Europe 1.

Selon ce média, cet officier a été récemment mis en examen pour trahison au bénéfice de la Russie.

Selon Europe 1, le militaire concerné, un lieutenant-colonel d’une cinquantaine d’années est soupçonné d’avoir transmis des documents ou des informations hautement sensibles à la Russie, pays dont il parlerait couramment la langue.

Le 21 août, il a été mis en examen pour «livraison d’informations à une puissance étrangère», «collecte d’informations portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation en vue de les livrer à une puissance étrangère», «intelligence avec une puissance étrangère portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation», et «compromission du secret de la défense nationale par une personne dépositaire de ce secret». Il a été placé en détention provisoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite