France: confinement de 4 semaines dans 16 département et couvre-feu à 19h

Un confinement sept jours sur sept a été décrété pour quatre semaines en Ile-de-France, dans les Hauts-de-France, l’Eure, la Seine-Maritime et les Alpes-Maritimes.

“La progression de l’épidémie s’accélère nettement”, a indiqué ce jeudi le Premier ministre Jean Castex lors d’une allocution télévisée. Une situation qui a poussé le gouvernement à prendre de nouvelles dispositions dans seize départements.

Ces 16 départements sont : Paris ; la Seine-et-Marne ; les Yvelines ; l’Essonne : les Hauts-de-Seine ; la Seine-Saint-Denis ; le Val-de-Marne ; le Val-d’Oise ; l’Aisne ; le Nord ; l’Oise ; le Pas-de-Calais ; la Somme ; les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l’Eure

Le couvre-feu va être retardé à compter de samedi de 18 heures à 19 heures, notamment pour tenir compte du passage à l’heure d’été.

Jean Castex a demandé “à toutes les entreprises et administrations qui le peuvent”  de pousser au maximum”  le télétravail pour le mettre en place au moins quatre jours sur cinq”.

Ces nouvelles mesures s’appliqueront “à compter de ce vendredi soir minuit et pour quatre semaines”. Ces « nouvelles mesures de freinage » sont « une troisième voie qui doit permettre de freiner sans enfermer », a annoncé le Premier ministre.

Dans les 16 départements, les écoles resteront ouvertes. Pour les commerces, seuls ceux vendant des « biens de premières nécessité » seront autorisés à ouvrir, définition étendue aux livres et à la musique.

Les sorties, non limitées dans le temps, devront se faire dans un rayon de 10 km autour du domicile avec attestation.

Les voyages inter-régionaux seront en revanche interdits “sauf motif impérieux et professionnel”.

Reprise d’AstraZeneca

La France reprendra vendredi après-midi son programme de vaccination avec le sérum d’AstraZeneca après les conclusions de l’Agence européenne des médicaments (AEM) jugeant ce vaccin “sûr et efficace”.

L’Agence européenne des médicaments a jugé que le vaccin élaboré par le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca était “sûr et efficace”, a annoncé, jeudi 18 mars, le régulateur européen basé à Amsterdam.

La directrice exécutive de l’AEM, Emer Cooke, a toutefois expliqué que, sur la base des preuves disponibles, et après des jours d’analyse approfondie” des données, l’Agence ” ne peut exclure définitivement”  un lien entre le vaccin élaboré par le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca et des troubles de la coagulation rares.

 Le continent européen totalisait, mercredi, plus de 900 000 décès pour quelque 40 millions de cas depuis le début de la pandémie de Covid-19. Le nouveau coronavirus a causé plus de 2,5 millions morts dans le monde depuis fin décembre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite