Découverte en Egypte d’une “énorme” statue ptolémaïque en granit noir

Des archéologues tentant de localiser le tombeau de Cléopâtre ont découvert une “énorme” statue ptolémaïque en granit noir dans le temple de Taposiris Magna, près d’Alexandrie, a annoncé mardi le Conseil suprême des antiquités égyptiennes (CSA).

Il s’agit de "l’une des plus belles statues royales ptolémaïques (à être découverte), bien qu’elle soit sans tête", a affirmé le chef du CSA, Zahi Hawass. "Cette énorme statue représente probablement le roi Ptolémée IV, d’autant plus que c’est lui qui a érigé ce temple" il y a plus de 2.000 ans, a-t-il ajouté sans préciser ses proportions exactes.

La mission archéologique, à laquelle participe l’égyptologue dominicaine Kathleen Martinez, a en outre localisé l’entrée initiale du temple, situé à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest d’Alexandrie, la grande ville du nord de l’Egypte, a précisé M. Hawass.

La dynastie ptolémaïque (330 à 30 av JC environ), d’origine grecque, fut la dernière dynastie pharaonique avant que l’Egypte ne passe sous domination romaine. La reine Cléopâtre en fut la dernière souveraine. Cléopâtre et le général romain Marc Antoine, l’un des couples les plus célèbres de l’Histoire, se suicidèrent après la bataille d’Actium, qui assura à Octave le contrôle de l’empire romain et par conséquent de l’Egypte.

Les fouilles sont en cours depuis cinq ans pour retrouver la tombe de la reine légendaire. La mise au jour de son tombeau constituerait la plus grande découverte archéologique en Egypte depuis celle du tombeau de Toutankhamon en 1922 par le Britannique Howard Carter.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite