Décès d’un médecin militaire français dans une opération contre des groupes “terroristes” au Mali

Un médecin militaire français a été tué mardi dans une opération contre des groupes "terroristes" au Mali, a annoncé la présidence française.

Le médecin militaire a été tué à la suite "du déclenchement d’un engin explosif improvisé au passage de son véhicule blindé", a indiqué l’Elysée dans un communiqué qui ne précise pas le lieu de l’opération.

Le président Emmanuel Macron, tout en s’inclinant avec un profond respect devant le sacrifice de cet officier français, mort dans l’accomplissement de sa mission, rappelle "l’entier soutien de la France au Mali et à la force des Nations unies pour la mise en oeuvre de l’accord de paix" de 2015.

Le chef de l’Etat français a également salué "l’abnégation et le courage des femmes et des hommes du service de santé des armées qui sauvent des vies au péril de la leur".

Il a tenu aussi à exprimer à nouveau "sa totale confiance aux militaires français engagés au Sahel et salué leur détermination à poursuivre leur importante mission", indique la même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite