Covid19 : interdiction de toutes les célébrations du Nouvel An au Maroc

Le Maroc a annoncé lundi l’interdiction des célébrations du Nouvel An dans le cadre de restrictions visant à lutter contre la propagation du Covid-19.

Le gouvernement a annoncé une série de mesures qui seront appliquées dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier parmi lesquelles figurent:

– Interdiction de toutes les célébrations du Nouvel An.

– Interdiction d’organiser des soirées et programmes spéciaux dans les hôtels, restaurants et établissements touristiques.

– Fermeture des restaurants et des cafés à 23h30.

– Couvre-feu nocturne dans la nuit du Nouvel An de 00h00 à 06h00.

Ces décisions ont été prises sur la base des dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire, et dans le cadre du renforcement des mesures préventives nécessaires pour lutter contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus et pour la consolidation des résultats positifs importants réalisés par le Royaume dans la lutte contre cette pandémie, précise le communiqué.

Le gouvernement affirme que le danger de propagation de la pandémie persiste et que la conjoncture actuelle exige le respect strict par l’ensemble des citoyennes et citoyens de toutes les directives des autorités publiques et de toutes les mesures de précaution décrétées par les autorités sanitaires.

Le Maroc avait annoncé le 15 décembre avoir détecté un premier cas d’infection au variant Omicron du coronavirus dans le pays, qui va refermer à partir de jeudi ses frontières partiellement rouvertes face à la propagation “fulgurante” du nouveau variant.

Le gouvernement autorisera cependant des vols spéciaux de rapatriement vers les pays étrangers, notamment vers l’Europe.

Le gouvernement marocain avait décidé le 4 décembre d’interdire tous les festivals et les grandes manifestations culturelles et artistiques en raison de la propagation du nouveau variant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite