Coronavirus: le Maroc à “l’avant-garde mondiale” d’adoption de mesures drastiques pour endiguer l’épidémie (El Pais)

Le Maroc se positionne à “l’avant-garde mondiale” en matière d’adoption de mesures drastiques pour freiner l’expansion du nouveau coronavirus (Covid-19) dans le pays, souligne, dimanche, le quotidien espagnol “El Pais”.

Alors que d’autres pays sévèrement touchés par le coronavirus ont pris du retard à agir, le Maroc a pris l’initiative de prendre des mesures “plus restrictives” pour faire face à cette pandémie, affirme le journal espagnol à grand tirage.

Le Maroc a décrété l’Etat d’urgence sanitaire depuis vendredi et jusqu’à nouvel ordre, rappelle le journal, précisant que désormais la circulation est conditionnée depuis le 20 mars par l’obtention d’une autorisation de déplacement exceptionnelle auprès des agents d’autorité.

Depuis l’apparition des premiers cas de la pandémie dans le pays, le Royaume du Maroc a suspendu les liaisons aériennes internationales et fermé les écoles d’enseignement avant de procéder ultérieurement à la suspension des vols domestiques et à l’interdiction des transports publics et privés entre les villes, à l’exception du transport des marchandises et des produits de base, fait noter la même source.

Toutefois, le gouvernement marocain a annoncé une série de mesures économiques pour aider les entreprises et les personnes affectées par ces mesures, note le journal.

Malgré un nombre de contaminés réduit, “les autorités marocaines n’ont pas hésité à appliquer des mesures radicales” pour endiguer la propagation de ce virus, écrit “El Pais”.

“Avec cette batterie de mesures, le Maroc se place à la tête des pays ayant adopté les mesures de confinement les plus strictes dans leur lutte contre le coronavirus”, fait observer le quotidien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite