Copé: le “rapport droite-gauche” penche en faveur de la droite “au sens large”

Le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé a relativisé la deuxième place de Nicolas Sarkozy à l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, jugeant dimanche soir que le "rapport droite-gauche" penche en faveur de la droite "au sens large".

"Dans cette période de crise, j’ai vu (que) dans tous les grands pays où il y a eu des élections, les responsables sortants ont été balayés. Rappelez-vous en Espagne, M. Zapatero, ou M. Gordon Brown en Angleterre", a déclaré M. Copé sur TF1. "Là, il y a quoi? Un point et demi de différence entre les deux?", a-t-il jugé.

"Les sondeurs nous ont expliqué que les Français n’iraient pas voter, on est à 80% de participation. Ils ont été nous expliquer que Mélenchon allait exploser les plafonds, il est à 10%. Et ils nous ont expliqué que le rapport droite-gauche, il y avait une poussée de la gauche formidable. Si on fait le calcul, 42% pour la gauche, 48% pour la droite, pris au sens large", a-t-il assuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite