Carnage dans une mosquée: le président égyptien promet une “action brutale”

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a promis de répondre avec une “force brutale” après l’attaque contre une mosquée qui a coûté la vie vendredi à au moins 235 personnes dans le nord du Sinaï.

"Les forces armées et la police vengeront nos martyrs et ramèneront la sécurité et la stabilité avec force très prochainement", a-t-il déclaré dans un discours. Le président Abdel Fattah al-Sissi a convoqué une réunion d’urgence de ses ministres chargés de la sécurité et a promis de répondre avec une "force brutale" après l’attaque, rapporte la télévision de l’Etat .

Dans un communiqué, le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a condamné un "crime horrible qui confirme que la vraie religion de l’islam est innocente par rapport à ceux qui épousent l’idéologie terroriste extrémiste".

Au moins 235 personnes ont été tuées et 109 autres ont été blessées dans l’attaque de la mosquée par des hommes armés vendredi dans le village de Bir al-Abed à l’ouest d’Al-Arish dans le nord du Sinaï égyptien. Les assaillants ont déclenché une explosion et ouvert le feu sur les fidèles au moment de la grande prière du vendredi. Suite à cette attaque, la présidence égyptienne a déclaré trois jours de deuil national, a rapporté la télévision d’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite