Carlton-DSK : les juges veulent enquêter sur des faits de “viol en réunion”

Carlton-DSK : les juges veulent enquêter sur des faits de
Les juges d’instruction de Lille (Nord) en charge de l’affaire de proxénétisme dite du Carlton souhaitent enquêter sur des faits de "viol en réunion" qui auraient été commis fin décembre à Washington en présence de Dominique Strauss-Kahn, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information du journal Libération.

Le 29 mars, les magistrats instructeurs ont adressé au Parquet une ordonnance de soit-communiqué pour des faits de viol en réunion. Les services du procureur devraient décider la semaine prochaine s’ils décident d’élargir le périmètre de l’enquête en cours.

Selon le quotidien, l’ordonnance des juges s’appuie sur les témoignages de deux prostituées belges d’une vingtaine d’années interrogées par la police en décembre 2011. Celles-ci ont déclaré avoir participé à un voyage à Washington et rencontré Dominique Strauss-Kahn, alors patron du FMI, lors d’une soirée libertine à laquelle participaient deux de ses proches et un ancien responsable policier lillois, mis en examen dans l’affaire principale. Selon la déclaration de l’une d’entre elles, l’une a affirmé avoir été violentée par DSK. Elle a précisé qu’elle n’a pas porté plainte. Une version en partie confirmée par la seconde jeune femme présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite