Brésil: “Ils veulent condamner une innocente et sauvent des corrompus” (Dilma Rousseff)

La présidente de gauche du Brésil, Dilma Rousseff, accuse ceux qui conduisent sa procédure de destitution au parlement de chercher à prendre le pouvoir pour échapper aux accusations de corruption qui pèsent sur eux, dans une tribune parue samedi.

"Ils veulent condamner une innocente et sauvent des corrompus", écrit Mme Rousseff, 68 ans, dans une longue tribune publiée par le quotidien Folha de Sao Paulo, à la veille du vote crucial au parlement sur sa destitution.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite