“Bayt Dakira”, une impulsion forte de paix, de dialogue et d’ouverture (Gad El Maleh)

L’espace “Bayt Dakira” à l’ancienne médina d’Essaouire, qu’a visité mercredi le roi Mohammed VI donne une “impulsion forte de paix, de dialogue et d’ouverture”, a déclaré le célèbre artiste franco-marocain Gad El Maleh.

La visite du roi à cet espace spirituel et patrimonial est “un signal fort du Souverain à la communauté juive au Maroc, à la communauté internationale et aux gens qui nous regardent à travers le monde pour donner une impulsion de paix, de dialogue et d’ouverture”, a souligné Gad El Maleh dans une déclaration à la presse à sa sortie de “Bayt Dakira”.

Le Maroc constitue “un modèle unique qui envoie un message fort d’harmonie, de cohésion et de dialogue entre les communautés, alors que c’est plutôt difficile dans le monde entier”, a-t-il souligné.

“Bayt Dakira” est un espace historique, culturel et spirituel qui abrite, après des travaux de restauration, la Synagogue “Slat Attia”, la maison de la mémoire et de l’histoire “Bayt Dakira” et le Centre international de recherches Haim et Célia Zafrani sur l’histoire des Relations entre le Judaïsme et l’Islam.

La visite du souverain à cet édifice traduit l’intérêt particulier qu’il accorde au patrimoine culturel et cultuel de la communauté juive marocaine, et Sa volonté permanente de préserver la richesse et la diversité des composantes spirituelles du Royaume et de son patrimoine authentique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite