Algérie : le régime algérien “l’un des systèmes politiques les plus opaques au monde” (presse)

Dans un éditorial intitulé “courte vue à Alger”, le journal La Croix relève que si le régime algérien “sait comment se maintenir, il semble incapable de projeter le pays dans l’avenir”, soulignant qu’il s’agit de l'”un des systèmes politiques les plus opaques au monde”.
Pour La Croix, ce régime “mise sur le souvenir glaçant de la guerre civile, qui fit des dizaines de milliers de morts dans les années 1990, et sur la redistribution des revenus du pétrole pour calmer les frustrations sociales”, écrit mercredi le quotidien français “La Croix”.

"Les cercles du pouvoir algérien sont en effet une énigme pour les observateurs les plus avisés", poursuit-il, notant que "les organes décisionnaires sont à la croisée des services de renseignement, de l’armée et de clans établis depuis la guerre d’indépendance, il y a plus de cinquante ans".

Evoquant l’élection présidentielle du 17 avril, le quotidien indique que ce scrutin "paraît déjà bouclé" dès lors que le chef de l’Etat sortant, Abdelaziz Bouteflika a décidé de se représenter pour un quatrième mandat.

Le journal estime, d’autre part, qu’"une société fragmentée et dynamique comme celle qui se développe en Algérie a besoin d’espaces de débat, de compétition entre des projets politiques concurrents", soulignant que "les violences qui secouent depuis plusieurs jours la ville de Ghardaïa sont révélatrices de ces fractures qui se réveillent brusquement".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite