110 entreprises marocaines agroalimentaire à la 50ème édition du Salon international de l’alimentation “SIAL 2014”

Un important pavillon marocain, comptant quelque 110 entreprises du secteur agroalimentaire, participe à la 50ème édition du Salon international de l’alimentation “SIAL 2014”, qui s’est ouverte dimanche à Paris.
Ces entreprises exposent la richesse et le savoir-faire qui caractérisent ce secteur au Maroc.

Le stand marocain, qui a été inauguré par le ministre marocain délégué chargé du Commerce extérieur, Mohamed Abbou et l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, s’étale sur une superficie de 1.711 m2 et compte notamment 23 primo-exportateurs.

Initiée par Maroc Export en collaboration avec plusieurs associations professionnelles du secteur, la participation marocaine met en valeur le potentiel productif marocain dans le but de promouvoir les contacts professionnels avec les importateurs émanant des quatre continents.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, M. Abbou a souligné l’importance de la participation marocaine à cet événement, considéré comme le plus grand salon au monde dédié à l’innovation alimentaire, à la distribution alimentaire et à la restauration collective et commerciale, un rendez-vous incontournable qui attire 6.000 exposants et plus de 150.000 visiteurs provenant du monde entier.

Cette manifestation permettra aux professionnels marocains du secteur de l’agroalimentaire et de la pêche de s’informer sur les nouvelles tendances du marché et les technologies des chaînes de traitement de ces produits qui offrent d’intéressantes opportunités commerciales, a-t-il indiqué, ajoutant que l’objectif de cette participation est de donner une plus grande visibilité aux produits marocains destinés à l’export vers la France et aussi de gagner de nouvelles parts des marchés français et européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite