Washington “très préoccupé” par les attaques contre des représentations diplomatiques en Syrie

Le département d’Etat américain s’est dit, mercredi, "très préoccupé" par les attaques contre des représentations diplomatiques en Syrie, dont l’ambassade du Maroc, appelant Damas à respecter ses obligations conformément à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

"Nous sommes très préoccupés par les attaques contre les consulats et ambassades" en Syrie, a indiqué le porte-parole de la diplomatie US, Mark Toner, lors de son point de presse quotidien. "Les ambassades du Qatar et de l’Arabie saoudite ont été attaquées. Et aujourd’hui, nous apprenons que les ambassades marocaine et émiratie ont été également attaquées. Des consulats turc et français à Lattaquié" ont fait l’objet des mêmes actions, a affirmé M. Toner. "Il y a une violence continue contre les ambassades et les consulats à travers la Syrie", a déploré encore le porte-parole. "Nous avons à maintes reprises transmis un message clair au gouvernement syrien que nous nous attendons à ce qu’il respecte ses obligations, conformément à la Convention de Vienne", a dit M. Toner.

Lundi, le département d’Etat américain avait condamné les attaques ayant visé, le week-end dernier, des représentations diplomatiques en Syrie, appelant le gouvernement syrien à "protéger les représentations diplomatiques".

Le Maroc a fermement condamné, mercredi, les attaques contre l’ambassade du Royaume à Damas et d’autres représentations diplomatiques arabes et occidentales.

Le Conseil de la Ligue arabe, qui a tenu à Rabat une réunion extraordinaire consacrée à la situation en Syrie, a appelé le gouvernement syrien "à assurer la sécurité de toutes les missions diplomatiques présentes sur son territoire", conformément aux conventions internationales et à ses engagements en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite