Virus: 1er ferry entre l’Algérie et la France depuis la suspension des traversées

Un ferry français a appareillé lundi d’Alger à destination de Marseille (sud de la France), avec un millier de personnes à bord, assurant la première liaison maritime pour le transport de passagers avec la France depuis la suspension des traversées à cause de la pandémie de Covid-19.

Le “Danielle Casanova”, de la compagnie privée Corsica Linea, a quitté le port d’Alger à 15H10 locales (14H10 GMT), a précisé à l’AFP la capitainerie du port.

D’une capacité de plus de 1.000 passagers et pouvant embarquer plusieurs centaines de véhicules, le ferry était arrivé vide à Alger à 07H00 locales (06H00 GMT), en provenance de Marseille.

Il est attendu dans la cité phocéenne mardi à la mi-journée.

Tout au long de la matinée, le navire a embarqué des expatriés et des Algériens résidant en France, retenus en Algérie en raison des restrictions de déplacements dûes à la crise sanitaire, selon des journalistes de l’AFP.

“Je suis bloqué en Algérie depuis plus de trois mois. J’ai dû séjourner durant toute cette période dans un hôtel de la capitale”, a déclaré à l’AFP Mustapha, un Franco-algérien de 49 ans établi à Lyon (sud-est de la France).

“J’attends ici dans l’espoir de pouvoir monter à bord. Les billets se vendent en sous-main”, a-t-il précisé.

D’autres liaisons maritimes entre les deux pays sont envisagées dans la première quinzaine de juin.

L’Algérie a fermé ses frontières maritimes depuis le 19 mars, date à laquelle un ferry algérien avait assuré la dernière liaison maritime entre Marseille et Alger.

Le “Tariq Ibn Ziad” d’Algérie Ferries avait alors rapatrié en Algérie environ 1.700 personnes, piégées en France par la pandémie.

Des vols aériens ont également été mis en place ces derniers jours pour les rapatriements de Français et d’Algériens munis d’un titre de séjour en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite