Covid-19: 1,7 million d’emplois pourraient être supprimés dans le monde arabe (ONU)

Plus de 1,7 million d’emplois risquent d’être supprimés dans le monde arabe en 2020 en raison du nouveau coronavirus, a averti mercredi la Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie occidentale (CESAO).

“La région arabe subit des pertes d’emplois à un rythme alarmant en raison du Covid-19”, a indiqué la CESAO dans une note sur l’évaluation du coût de la pandémie dans la région.

Le taux de chômage devrait ainsi y augmenter de 1,2 point de pourcentage en 2020, selon l’organisation.

Quant au produit intérieur brut (PIB) cumulé des Etats arabes, il devrait diminuer d’au moins 42 milliards de dollars en 2020.

Les pertes risquent d’être d’autant plus marquées en cas de nouveau repli des cours mondiaux du pétrole ou du maintien du niveau actuel des prix pendant une plus longue période.

Mercredi, les cours du pétrole se sont de nouveau effondrés, le baril de WTI à New York chutant à 20,37 dollars, soit une baisse de 24,4%, son plus bas niveau depuis février 2002.

L’épidémie de nouveau coronavirus a entraîné une baisse significative des prix du pétrole ayant “coûté à la région près de 11 milliards de dollars (…) entre janvier et mi-mars 2020”, a indiqué la CESAO.

Sur la même période, les entreprises de la région ont perdu 420 milliards de dollars en termes de capitalisation boursière, soit environ 8% de la capitalisation globale du marché.

“Des actions rapides sont nécessaires pour amorcer la reprise”, a souligné la secrétaire exécutive de la CESAO, Rola Dashti.

Dans sa note, l’organisation recommande aux gouvernements de la région des mesures visant notamment à renforcer la protection sociale et à soutenir les entreprises à travers des exonérations fiscales, des subventions salariales et le report du paiement des dettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite