Venezuela : l’UE appelle à écouter “la voix” du peuple et réclame des élections “libres”

L’Union européenne a appelé mercredi à écouter la "voix" du peuple du Venezuela et a réclamé des élections "libres et crédibles".

"Le 23 janvier, le peuple vénézuélien a massivement réclamé la démocratie et la possibilité de déterminer librement son propre destin. Sa voix ne peut être ignorée", a dit la Haute représentante de l’UE, Federica Mogherini, au nom des 28.

"L’UE appelle à l’ouverture immédiate d’un processus politique débouchant sur des élections libres et crédibles, conformément à l’ordre constitutionnel", a ajouté la chef de la diplomatie européenne dans un communiqué.

"Les droits civils, la liberté et la sécurité de tous les membres de l’Assemblée nationale, y compris de son président, Juan Guaidó, doivent être (…) pleinement respectés", a-t-elle prévenu.

Pour l’UE, "la violence et le recours excessif à la force par les forces de sécurité sont totalement inacceptables et ne résoudront certainement pas la crise".

"Le peuple vénézuélien a le droit de manifester pacifiquement, de choisir librement ses dirigeants et de décider de son avenir", a poursuivi Mme Mogherini.

L’UE et ses États membres disent "rester prêts à soutenir le rétablissement de la démocratie et de l’État de droit au Venezuela par un processus politique pacifique crédible, conformément à la constitution vénézuélienne".

L’Union européenne espère lancer en février un groupe international de contact pour tenter de trouver une sortie, selon la chef de la diplomatie européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite