USA: Pfizer annonce des résultats records au 1er trimestre 2021

Le géant pharmaceutique Pfizer a annoncé mardi des résultats records au premier trimestre de l’année en cours, dopés par son vaccin anti-Covid19 “BNT162b2”, développé avec BioNTech.

Pfizer a réalisé des revenus de 14,58 milliards de dollars lors des trois premiers mois de 2021, en hausse de 45% par rapport à l’année dernière.

Le vaccin anti-Covid de Pfizer a rapporté, à lui seul, 3,47 milliards de dollars de revenus. Sur l’ensemble de l’année, Pfizer s’attend désormais à ce que le vaccin génère des ventes de 26 milliards de dollars. Elle prévoyait auparavant des ventes de 15 milliards de dollars pour le vaccin.

Outre le succès de la société avec son vaccin Covid-19, les ventes ont également augmenté dans les divisions oncologie, médecine interne et produits hospitaliers de Pfizer, ainsi que les ventes d’autres médicaments de son portefeuille. Les ventes d’Eliquis, un anticoagulant, ont augmenté de 25% d’une année à l’autre, tandis que Vyndaqel, utilisé pour traiter l’insuffisance cardiaque, a vu ses revenus augmenter de 88% d’une année à l’autre.

“Je suis extrêmement fier de la manière dont nous avons commencé l’année 2021, en obtenant de solides résultats financiers au premier trimestre. Même en excluant la croissance fournie par BNT162b2, nos revenus ont augmenté de 8% sur le plan opérationnel, ce qui est conforme à notre objectif déclaré d’atteindre un taux de croissance annuel composé d’au moins 6% jusqu’en 2025”, s’est félicité le PDG de Pfizer, Dr Albert Bourla, dans un communiqué.

Selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), plus de 160 millions de doses du vaccin Pfizer ont été distribuées aux États-Unis, soit plus que le nombre de doses distribuées par les deux autres fabricants de vaccins approuvés dans le pays, à savoir Moderna et Johnson&Johnson.

Pfizer a déclaré qu’elle s’engageait à rendre son vaccin accessible dans le monde entier. L’entreprise a annoncé mardi avoir acheminé 430 millions de doses à 91 pays ou territoires.

Selon les médias US, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) devrait autoriser l’utilisation du vaccin de Pfizer BioNTech pour les adolescents âgés de 12 à 15 dès la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite