Tunisie : “Ennahda” met en garde contre un risque de manipulation du scrutin

Tunisie :
Le parti islamique "Ennahda", donné favori du scrutin de dimanche, en Tunisie, a mis en garde contre un "risque de manipulation des résultats".

"Les surprises sont toujours possibles. S’il y a une manipulation, nous rejoindrons les forces et les gardiens de la révolution qui ont fait tomber Ben Ali et les premiers gouvernements (intérimaires)", avait déclaré, mercredi matin, le Président du mouvement, Rached Ghannouchi, lors d’une conférence de presse, à Tunis.

"Nous sommes prêts à diriger un gouvernement d’union nationale, si le peuple tunisien nous accorde sa confiance", a, en outre, indiqué Ghannouchi, qui plaide pour l’instauration d’un régime parlementaire.

"Ennahda" avait, jusqu’à présent, cherché à rassurer: il s’est réclamé du modèle de l’AKP turc, a affirmé qu’il ne voulait pas imposer la charia (loi coranique) et le port du voile, ni interdire le bikini et ne permettra pas la polygamie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite