Tuerie en Afghanistan: le sergent Bales “ne se souvient pas” des faits

Le sergent américain Robert Bales, accusé d’avoir tué 16 villageois afghans, "ne se souvient pas" des faits qui lui sont reprochés, a déclaré lundi son avocat John Henry Browne après l’avoir rencontré dans la prison militaire de Fort Leavenworth (Kansas, sud).

"Il se souvient du début de la soirée et d’après (les faits, ndlr), mais il ne se souvient pas de ce qui s’est passé entre les deux", a déclaré Me Browne sur la chaîne CBS.

Le 11 mars au milieu de la nuit, le sous-officier de 38 ans avait quitté sa base du district de Panjwayi, dans la province de Kandahar (sud de l’Afghanistan), avant de tuer dans deux villages voisins 16 personnes, dont des femmes et des enfants, et de brûler les cadavres, selon les premiers éléments de l’enquête. Il était ensuite revenu à sa base où il s’était rendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite