Trump promet qu’Assad n’échappera pas à ses crimes “horribles”

Le président des Etats-Unis Donald Trump a déclaré mardi qu’il n’était pas un "fan" de son homologue syrien Bachar al-Assad, qui devra rendre des comptes pour ses crimes "horribles".

"Je ne suis pas un fan d’Assad. Je pense évidemment que ce qu’il a fait à ce pays et à l’humanité est horrible (…) Je ne suis pas quelqu’un qui va regarder ça et le laisser s’en sortir après ce qu’il a essayé de faire et ce qu’il a fait à de nombreuses reprises", a affirmé M. Trump lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche avec le Premier ministre libanais Saad Hariri.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite