Trump ne veut pas payer pour la protection de Harry et Meghan en Californie

Donald Trump a un message pour le prince Harry et son épouse Meghan, qui viennent de s’installer en Californie: il ne veut pas que les Etats-Unis payent pour leur protection.

“Je suis un grand ami et un grand admirateur de la reine et du Royaume-Uni”, a tweeté le locataire de la Maison Blanche deux heures avant son point de presse quotidien sur le coronavirus.

Evoquant la décision de Harry et Meghan de renoncer à s’installer de manière permanente au Canada et de déménager en Californie, il a ajouté: “Les Etats-Unis ne paieront pas pour leur protection”.

“Ils doivent payer!”, a-t-il conclu, sans donner les raisons de cet emportement soudain.

Une porte-parole du couple a ultérieurement publié un communiqué dans lequel Harry et Meghan assurent n’avoir aucune intention de demander l’aide de Washington pour leur protection, a indiqué le Washington Post.

“Des arrangements de sécurité financés par des moyens privés ont été mis en place”, affirme ce communiqué selon le Washington Post.

Ce matin, le tabloïd britannique The Sun révèle que le prince Harry et Meghan Markle, ainsi que leur petit Archie, n’habitent plus au Canada. Ils ont pris cette décision juste avant que le Canada ne ferme ses frontières en pleine crise de covid-19. Ils ont décidé de s’installer aux États-Unis, en Californie, non loin de chez la mère de Meghan, Doria Ragland.

Buckingham Palace n’a pas souhaité commenter les informations du Sun.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite