Terrorisme: les Etats-Unis appellent la communauté internationale au refus du paiement de rançons

Les Etats-Unis ont réitéré vendredi leur appel à la communauté internationale à s’abstenir de verser toute rançon aux groupes terroristes contre la libération d’otages, tout en relevant l’importance de mettre fin à cette ”tactique particulière” comme source de financement du terrorisme.

Cet appel a été lancé par la porte-parole du département d’Etat, Mme Victoria Nuland, lors de son briefing quotidien au cours duquel elle a été interrogée sur les déclarations faites par l’ex-ambassadrice américaine au Mali, Vicki Huddleston, à une chaîne de télévision française selon lesquelles la France avait versé des millions de dollars pour obtenir la libération de ses otages au Sahel. Pour Mme Nuland, ”l’inquiétude de l’ambassadrice Huddleston reflète une préoccupation que nous partageons au sujet de l’AQMI et d’autres groupes qui utilisent les otages comme source principale de financement”.

A ce propos, elle a fait savoir que les Etats-Unis ”continuent à encourager tous leurs partenaires et alliés de la communauté internationale à refuser absolument de coopérer avec les preneurs d’otages et à avoir une politique de tolérance zéro dans le cadre de cet effort”. Sinon, a prévenu clairement la porte-parole du département d’Etat, ”nous ne faisons qu’alimenter les coffres des terroristes”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite