Taxe Tobin : la France “s’honorerait” si elle prenait l’initiative (Alain Juppé)

Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a estimé lundi à Bordeaux, lors de ses voeux à la presse, que la France "s’honorerait" si elle était à l’origine de la mise en place de la taxation des transactions financières.

"Je pense que la France s’honorerait si elle prenait l’initiative" de la mise en oeuvre de cette taxe "que la Ccommission européenne elle-même, à la demande de la France, a proposé il y a quelques mois de concrétiser", a souligné le maire de Bordeaux."

Beaucoup de nos partenaires sont d’accord" a indiqué à la presse le ministre, évoquant l’Allemagne et l’Italie. "J’espère que nous serons rejoints par le plus grand nombre possible" dans la mise en place de "cet effort de solidarité du secteur financier qui porte sa part de responsabilité dans la crise que nous traversons", a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite