Syrie: L’EI a détruit une partie du temple de Bel à Palmyre

Le groupe terroriste auto-proclamé dit “Etat islamique” (EI) a détruit une partie du temple de Bel, un des monuments romains emblématiques de la ville syrienne de Palmyre, indique dimanche l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

L’OSDH, qui cite des sources sur place, précise qu’il ne connaît pas encore l’ampleur des dégâts infligés à ce temple.

L’EI, qui s’est emparé de Palmyre il y a trois mois, a déjà détruit ce mois-ci un autre édifice du site antique, le petit temple de Baalshamine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite