Stephen Harper s’entretient avec Angela Merkel sur la situation “chaotique” en Libye

Le Premier ministre canadien, Stephen Harper, s’est entretenu au téléphone, dimanche, avec la chancelière allemande Angela Merkel au sujet de la situation "de plus en plus grave et chaotique en Libye ainsi que sur les événements qui surviennent dans l’ensemble de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient", selon la Primature canadienne.

Les deux dirigeants se sont dits "très préoccupés par les gestes profondément troublants posés par le gouvernement Kadhafi, qui va jusqu’à oppresser ses propres citoyens", et "ils se sont réjouis que le Conseil de sécurité des Nations Unies ait adopté en fin de journée hier une série de sanctions fermes contre le régime Kadhafi", indique un communiqué de la Primature.

Le Premier ministre canadien et la chancelière allemande "ont convenu de rester en contact étroit et de rechercher ensemble des moyens de promouvoir la paix et la démocratie en Libye, et aussi de continuer à collaborer à l’évacuation de ressortissants de nos deux pays", ajoute le communiqué.

Samedi, M. Harper a réitéré "la nécessité de prendre des mesures fermes" contre le régime libyen, appelant notamment à suspendre "sur-le-champ" la Libye du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies.

Il a également demandé au Conseil de sécurité des Nations unies de saisir la Cour pénale internationale (CPI) afin d’enquêter sur les "exactions" commises en Libye et que "toutes les options soient envisagées dans une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies".(Source MAP)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite