Sénégal: nouveaux affrontements à une semaine du 1e tour de la présidentielle

Sénégal: nouveaux affrontements à une semaine du 1e tour de la présidentielle
A une semaine du premier tour de la présidentielle, la tension restait vive dimanche au Sénégal après deux jours de violences à Dakar liées à la contestation par l’opposition de la nouvelle candidature du chef de l’Etat sortant Abdoulaye Wade, 85 ans et au pouvoir depuis 2000.

De nouveaux affrontements ont eu lieu dimanche en début d’après-midi à Dakar entre des manifestants et des policiers devant une mosquée "profanée", a-t-on appris.

Les policiers ont tiré des grenades lacrymogènes contre des centaines de manifestants qui leur lançaient des pierres, à la fin d’une prière de fidèles de la confrérie musulmane des Tidianes devant la mosquée dans laquelle un policier avait lancé des grenades lacrymogènes vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite