Selon Trump, Ryad “et d’autres” sont prêts à augmenter leur production de pétrole

Le président américain, Donald Trump, a affirmé vendredi que "l’Arabie saoudite et d’autres" pays étaient d’accord pour augmenter leur production de pétrole, à quelques jours d’un durcissement des sanctions américaines contre le pétrole iranien.

L’occupant de la Maison Blanche avait affirmé un peu plus tôt dans la journée qu’il avait appelé l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à faire baisser les prix du baril de pétrole, ce qui aurait déjà eu, selon lui, pour effet de faire reculer le coût de l’essence. Le cours du pétrole à Londres et New York a chuté après cette déclaration.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite