Renforts militaires russes en Syrie: Paris fait part de son inquiétude

La France est inquiète face aux informations selon lesquelles la Russie procède à un renforcement de ses moyens militaires en Syrie, a indiqué jeudi le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, jugeant qu’il ne fallait pas “ajouter la guerre à la guerre”.

"ça m’inquiète. Mon collègue (russe) Sergueï Lavrov a démenti mais ça m’inquiète car j’ai eu John Kerry (le secrétaire d’Etat américain) au téléphone qui m’a dit qu’il avait des renseignements en ce sens. Ce n’est pas en ajoutant de la guerre à la guerre qu’on va arriver à une solution", a ajouté M. Fabius à la chaîne de télévision France 3.

"La solution à la crise elle est politique" et "il faut arriver à un accord avec d’un côté des éléments du régime de Bachar al-Assad, qui ne sont pas des enfants de coeur, et l’opposition", a poursuivi le ministre, réitérant la position française. Il a souhaité qu’"Américains, Russes, Iraniens, etc" contribuent positivement à la recherche de cette solution.

La Russie a défendu jeudi l’envoi de matériel militaire à la Syrie de Bachar al-Assad, dont l’armée est en grande difficulté à la fois face à Al-Qaïda et au groupe Etat islamique (EI) dans le nord-ouest et l’est du pays.

Mais Moscou a rejeté dans le même temps des accusations américaines faisant état d’un déploiement récent de matériel et de soldats près de Lattaquié, le fief du président Assad.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite