Qatar: l’émir nomme un nouveau Premier ministre

L’émir du Qatar a nommé mardi un nouveau Premier ministre en remplacement de cheikh Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al-Thani, un vétéran de la famille régnante, a rapporté l’agence officielle QNA.

Aucune raison n’a été donnée pour ce changement qui voit cheikh Abdallah perdre également le poste de ministre de l’Intérieur qu’il cumulait avec celui de chef du gouvernement.

“L’émir a promulgué mardi le décret (…) portant sur la nomination de cheikh Khaled ben Khalifa ben Abdel Aziz Al-Thani au poste de Premier ministre”, a indiqué QNA.

Le nouveau chef du gouvernement était jusqu’à sa nomination directeur de cabinet de l’émir, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, selon le site internet du gouvernement.

Agé de 52 ans, il a travaillé, après des études aux Etats-Unis, dans l’industrie gazière avant d’entrer dans le cabinet de cheikh Tamim lorsque celui-ci était encore prince héritier, selon sa biographie officielle.

Le nouveau Premier ministre, qui hérite aussi du portefeuille de l’Intérieur, a immédiatement prêté serment devant l’émir.

Les autres membres du gouvernement ont été reconduits dans leurs fonctions, a indiqué l’agence officielle.

Cheikh Jouan ben Hamad ben Khalifa Al-Thani, frère de l’émir et chef du Comité olympique du Qatar a remercié, dans un tweet, le Premier ministre sortant, pour “les services qu’il a rendus à la nation”.

Andreas Krieg, professeur adjoint au King’s College de Londres, a décrit le nouveau chef du gouvernement comme “l’un des conseillers et confidents les plus fiables de l’émir”.

Ce changement s’inscrit, selon lui, dans une plus large tendance à la “méritocratie” au Qatar qui consiste à mettre la personne la plus qualifiée au bon poste.

“Vous avez besoin de quelqu’un qui, en tant que chef du gouvernement peut gérer les autres ministres et leurs ego”, a-t-il ajouté.

“Abdallah ben Nasser a signalé depuis un certain temps déjà qu’il voulait démissionner. Et je pense qu’ils ont trouvé un successeur très approprié”, selon M. Krieg.

Cheikh Tamim, 39 ans, dirige depuis 2013 le Qatar. Il concentre les pouvoirs et prend toutes les décisions dans ce petit pays du Golfe riche en gaz naturel.

Il a annoncé en novembre que le Conseil consultatif, dont tous les membres sont désignés, sera partiellement élu d’ici 2022, année à laquelle le Qatar accueillera la Coupe du monde de football.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite