Présidentielle en Tunisie: Kais Said, donné gagnant, s’engage à faire de l’Etat de droit “la pierre angulaire de la gestion des affaires publiques”

Le candidat indépendant à la présidentielle Kais Saïd a déclaré dimanche soir, quelques heures après la fermeture des bureaux de vote et les résultats d’un institut de sondage le donnant vainqueur du premier tour, qu’il s’engage à réaliser les aspirations de la révolution du 17 décembre 2010 et àfaire de l’Etat de droit "la pierre angulaire de la gestion des affaires publiques".

S’exprimant devant la presse, après des tendances le donnant vainqueur au premier tour, Said a affirmé son "avance dans les voteslui donnent une grande responsabilité de s’engager à œuvrer pour gagner la confiance du peuple", promettant de transformer "la frustration en espoir", d’investir dans les richesses, "la plus importante étant le potentiel représentée par la jeunesse".

Les partisans de Saïd se sont réunis dimanche soir au siège de sa campagne à Tunis pour célébrer son avance dans les résultats de l’élection présidentielle au premier tour, dans l’attente des résultats préliminaires annoncés par l’Instance Supérieure Indépendante des Elections dans les prochaines heures.

Selon le même institut de sondage d’opinions le candidat populiste Nabil Karoui, en détention dans des affaires d’évasion fiscale et de blanchement d’argent, est arrivé à la deuxième place.

Le taux de participation au premier tour de la présidentielle est de 45%, sur plus de sept millions d’électeurs inscrits, organisé en présence d’observateurs venus de l’intérieur et de l’extérieur de la Tunisie et une large couverture médiatique de divers médias étrangers et locaux.

Source TAP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite