Présidentielle 2017: Fillon rencontre des représentants du CFCM

François Fillon a réaffirmé ses positions sur la laïcité et l’islam mardi face à des représentants du Conseil français du culte musulman (CFCM), invitant cette instance à davantage “s’ouvrir à la société civile” et à “gagner en représentativité et légitimité”.

Avec le sénateur-maire LR de Troyes François Baroin, le candidat de la droite a rencontré son président Anouar Kbibech et une délégation du CFCM, l’instance représentative du culte musulman (2.500 mosquées, 4 à 5 millions de fidèles), qui avait demandé à voir les principaux prétendants à l’Elysée.

Selon un communiqué, l’ancien Premier ministre "a rappelé son attachement à une laïcité ouverte et respectueuse des croyances de chacun, y compris son refus de l’interdiction du voile à l’université, sa volonté de ne pas remettre en cause les grands équilibres de la loi de 1905, et son intransigeance à l’égard de toute initiative contraire aux lois et valeurs de la République".

M. Fillon a aussi "encouragé le CFCM à poursuivre ses efforts pour s’ouvrir à la société civile, en particulier aux femmes et aux jeunes, et pour gagner en représentativité et en légitimité, et dans ses actions d’harmonisation de l’organisation du culte et sa recherche d’unité, dans le respect des différents courants de l’islam de France".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite