Président égyptien Sissi : “Les extrémistes islamistes menacent le monde entier”

Les extrémistes islamistes ravagent le Moyen-Orient et menacent le monde entier, a averti lundi le président égyptien Abdel Fattah al Sissi, évoquant notamment la progression des djihadistes de l’Etat islamique en Irak.

"Soyez vigilant face à ce qui se produit dans la région", a-t-il déclaré lors d’une allocution télévisée. "Cette région est en cours de destruction et nous devons nous y opposer (…) Cette affaire ne concerne pas seulement le monde arabe. Elle concerne le monde entier", a souligné le chef de l’Etat, citant les Etats-Unis, la Russie, la Chine et l’Europe.

L’Etat islamique, dont les combattants, par ailleurs très présents en Syrie, ont pris le mois dernier un bonne part de l’ouest et du nord de l’Irak, a proclamé fin juin l’instauration d’un "califat" qui traduit son ambition de mener la guerre sainte à l’échelle mondiale.

L’Egypte est elle aussi aux prises avec des mouvements islamistes établis dans le Sinaï, qui multiplient les attentats depuis la destitution en juillet dernier du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, déposé par une armée alors commandée par le maréchal Sissi.

La confrérie, déclarée mouvement terroriste, fait quant à elle l’objet d’une vaste campagne de répression.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite