Pour le mufti d’Arabie saoudite, Twitter est “source de mensonges”

Le grand mufti d’Arabie saoudite, cheikh Abdel Aziz Al-Cheikh, a accusé Twitter, largement utilisé dans son pays ultraconservateur, d’être une "source de mensonges et de calomnies".

Si le réseau social "était correctement utilisé, il pourrait être d’un réel avantage, mais il est malheureusement exploité pour des questions futiles", a ajouté le mufti dans son émission "Fatwa", diffusée le lundi sur la télévision d’Etat.

Twitter "est source de tous les maux et des ravages", a-t-il ajouté, "les gens s’y précipitent en pensant qu’il est source d’informations crédibles mais il est source de mensonges et de calomnies".

L’Arabie saoudite, royaume majoritairement sunnite, est le berceau du wahhabisme, version rigoriste de l’islam.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite