Plusieurs nominations royales

Le roi Mohammed VI a reçu en audience, ce lundi 22 mars 2021, au Palais royal de Fès, plusieurs hauts responsables, nommés par décision royale à la tête des institutions notamment judiciaires.

Zineb El Adaoui, qui occupait le poste de wali directrice de l’Inspection générale de l’administration territoriale, a été nommée par le roi Mohammed VI à la tête de la Cour des comptes.

A cette occasion, le souverain a prodigué à la nouvelle présidente “ses hautes orientations, pour qu’elle veille à ce que cette Institution accomplisse ses missions constitutionnelles, particulièrement en matière de l’exercice du contrôle supérieur des finances publiques et dans le domaine de soutien et de protection des principes et valeurs de bonne gouvernance, de transparence et de reddition des comptes”, indique un communiqué du Cabinet royal.

Le roi Mohammed VI a nommé Ahmed Rahhou, ambassadeur du Royaume auprès de l’Union européenne (UE), à la tête du Conseil de la concurrence. Il remplace à ce poste Driss Guerraoui dont le traitement du dossier des hydrocarbures a fait une grosse polémique.

Mohamed Abdennabaoui a été nommé Premier président de la Cour de Cassation, et en cette qualité, Président délégué du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire.

M. El Hassan Daki a quant à lui été nommé Procureur Général du Roi près la Cour de Cassation et en cette qualité, Président du Ministère Public.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite