Nucléaire : Sarkozy défend “l’industrie française”

Nucléaire : Sarkozy défend
Le président, Nicolas Sarkozy, a mis en garde jeudi contre "les dommages considérables" pour "l’industrie française" qu’entraînerait une réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité. Et ce après après l’accord PS/EELV sur ce sujet.

Lors d’un discours à l’occasion du 3e anniversaire du Fonds stratégique d’investissement, Nicolas Sarkozy a affirmé que "vouloir abandonner cette énergie, ou réduire autoritairement sa part dans notre mix énergétique sans disposer de solutions de substitution (…) cela signifie des dommages considérables à l’industrie française". "Je ne laisserai pas remettre en cause ce qui est un atout exceptionnel pour la France (…) Ce serait irresponsable", a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite