Nigeria : 11 membres de Boko Haram abattus par l’armée nigériane

Onze membres présumés de la secte Boko Haram ont été abattus par l’armée nigériane, samedi à Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, ont indiqué les autorités.

"Onze membres de BH (Boko Haram) ont été tués par balles par la JTF (Joint task-force) aujourd’hui à Maiduguri, au cours d’une fusillade survenue à un poste de contrôle lors d’une opération de contrô le et de fouille", a précisé le colonel Victor Ebhamelehe.

La police assure, quant à elle, que la plupart des victimes ont péri sous les balles de Boko Haram.

Par ailleurs, un rapport de l’ONU rendu public mercredi évoque la menace que fait peser Boko Haram sur la région et les liens qu’il a tissés avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Les forces de sécurité ont longtemps soupçonné Boko Haram d’introduire clandestinement des armes au Nigeria par la frontière poreuse avec le Tchad et le Niger (nord-est du pays).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite