Moscou dénonce le “cynisme” de Washington après ses critiques sur Poutine

La Russie a dénoncé jeudi le “cynisme” de Washington au lendemain des critiques du département d’Etat critiquant le président Vladimir Poutine dans la crise ukrainienne, réfutant point par point ses “dix affirmations erronées”.

La publication de ces points "frappe non pas tant par sa déformation primitive de la réalité que par son cynisme", a dénoncé le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué, dénonçant une "propagande de bas-étage".

Le département d’Etat américain a renoncé mercredi aux subtilités sémantiques habituellement en vigueur dans les affaires diplomatiques etaccusé de fait Vladimir Poutine de mentir au sujet des événements en Ukraine.

Dans un document rendu public par son service de presse et intitulé "La fiction du président Poutine: 10 affirmations fausses sur l’Ukraine", le département d’Etat affirme que le président russe a ignoré ou déformé les faits pour "justifier l’agression russe en Ukraine".

Moscou a réagi jeudi en qualifiant les accusations américaines de "grossière distorsions de la réalité".

"Il est clair que Washington, comme toujours, est incapable d’accepter une situation qui n’évolue pas selon ses schémas préétablis", a déclaré le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch dans un communiqué.

Les services diplomatiques américains ne mettent généralement pas en cause publiquement la sincérité d’un dirigeant étranger.

"Alors que la Russie élabore un récit inexact pour justifier ses actions illégales en Ukraine, le monde n’a jamais eu à connaître une fiction russe aussi étonnante depuis que Dostoïevski a écrit que deux fois deux égale cinq est une chose charmante", écrit le département d’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite