Mondial: le Premier ministre français Valls dénonce les “incidents insupportables” après la qualification de l’Algérie

Le Premier ministre français Manuel Valls a dénoncé vendredi les "incidents insupportables", survenus après la qualification de l’Algérie pour les huitièmes de final du Mondial 2014.

"Nous nous permettrons pas ce type d’actions. La fête a été gâchée", a dit M. Valls.

Un dispositif de sécurité important avait été déployé pour faire face à d’éventuels incidents. Quelques " sérieux débordements " ont toutefois eu lieu dans certains secteurs de grandes villes, comme Marseille, Toulouse, Lyon, Roubaix…, précise le ministère de l’Intérieur, qui note quelques dizaines de véhicules brûlés, commerces caillassés, agressions de forces de l’ordre ou de sapeurs pompiers.

Au total, 74 interpellations ont eu lieu – 30 à Paris et dans sa petite couronne et 44 en province.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, a condamné "avec la plus grande fermeté", des "actes d’une poignée de casseurs isolés qui profitent de manifestations sportives pour gâcher des moments qui peuvent être festifs". "La justice et la police feront leur travail pour que les auteurs de ces faits soient rattrapés", a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite