Mondial-2018 (Maroc/Mali) : “Le groupe qui affrontera le Mali donne des signaux très positifs” (Hervé Renard)

“Le groupe qui affrontera le Mali, en match de la troisième journée des qualifications pour le Mondial-2018 de football en Russie, donne des signaux très positifs”, a affirmé, mercredi, le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, lors de la Conférence de presse d’avant match

En réponse aux questions de journalistes, Hervé Renard, optimiste, a déclaré, d’emblée, que plus l’heure du match approche, plus il a hâte d’entendre le coup de sifflet du début.

Entrant dans le vif du sujet, le Français a précisé que "le groupe qui a été choisi pour la double confrontation face au Mali montre des signaux positifs", soulignant que l’ensemble du groupe travaille sérieusement sur les petits détails pour être prêt le jour J.

"Pour aller à la Coupe du monde, aucune invitation ne sera accordée à aucune équipe, il faut faire preuve d’une grande maturité footballistique, il faut savoir gérer les moments difficiles, travailler fort, mettre l’accent sur les petits détails et être en pleine forme les jours des matches", a averti le sélectionneur national.

Concernant le retour des joueurs de le Juventus de Turin Mehdi Benatia et son compatriote évoluant à l’Ajax Amsterdam Hakim Ziyech, Hervé s’est dit particulièrement "heureux".

"Je suis heureux de retrouver notre capitaine Mehdi Benatia et je suis aussi content du retour de Hakim. Lors de ce type de confrontation cruciale, le fait d’avoir de l’expérience et du talent est d’une importance capitale", a dit le sélectionneur national faisant observer que ces deux joueurs répondent parfaitement à ces critères.

Evoquant l’absence du talentueux Sofiane Boufal, le sélectionneur national a expliqué qu’"il ne sert à rien de l’appeler et de le laisser sur le banc".

"J’ai appelé Boufal, je lui ai expliqué qu’il n’a pas beaucoup joué cette saison avec son club et qu’il doit redoubler d’efforts pour gagner plus de temps de jeu et être présent avec nous dans les prochains matchs", a fait savoir le double champion d’Afrique.

Cette confrontation est également marquée par la convocation de certains joueurs évoluant au championnat national et avec l’équipe nationale des joueurs locaux.

"J’ai passé trois semaines avec les joueurs de l’équipe locale. J’avais suffisamment le temps d’analyser leurs points de force et de faiblesse et d’en choisir les meilleurs", a-t-il relevé, notant que chaque joueur de Botola pourrait avoir sa chance dans l’équipe A.

"Il ne faut pas avoir simplement du talent, mais il faut savoir pousser les portes, avoir du charisme, de la détermination et montrer le moins de faiblesse", a-t-il conseillé.

De leurs côtés, Romain Saïss, Hakim Ziyech et Mohamad Onajem se sont montrés confiants avant cette rencontre cruciale des Lions de l’Atlas face au Mali, qui aura lieu vendredi au complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat.

"Nous sommes confiants et nous nous rendons compte que ces deux matchs face au Mali sont la clé de la qualification. Nous sommes très concentrés et ensemble nous allons chercher deux victoires et six points", a déclaré le joueur de l’équipe anglaise de Wolverhampton Wanderers.

Après une (longue) période d’absence, le joueur de l’Ajax Amsterdam s’est dit très content de faire son retour et pleinement motivé pour disputer ces deux rencontres avec l’équipe nationale, notant que le fait d’être titulaire ou non est un choix qui revient à l’entraîneur et que le plus important est d’offrir la victoire au peuple marocain.

Onajem, a, quant à lui, fait savoir que sa première convocation avec l’équipe A, est le fruit d’un long et dur travail.

"Il s’agit, certes, de ma première titularisation avec l’équipe A, mais grâce au soutien et aux conseils des joueurs expérimentés, je me sens bien dans mon assiette et j’espère participer de près ou de loin à la qualification de notre équipe", a-t-il ajouté.

Au terme de cette conférence, le sélectionneur national a invité le public marocain à se rendre en nombre au stade.

"Ce match coïncide avec la fête de l’Aid Al Adha, mangez bien, amusez vous bien, réunissez vous et puis dirigez vous en grand nombre vers le stade pour supporter votre sélection", a-t-il plaisanté lors de cette rencontre avec la presse .

Atlasinfo (avec MAP)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite