Migrants: après Calais, la France veut démanteler un autre camp dans le nord

Le ministre français de l’Intérieur Bruno Le Roux a annoncé mercredi son intention de lancer “le plus rapidement possible” le “démantèlement” du camp de Grande-Synthe où vivent quelque 1.500 migrants, dans le nord de la France.

“On ne peut plus laisser les choses continuer comme cela”, a estimé le ministre à propos de ce camp dont la population a fortement progressé depuis la fermeture du bidonville de Calais en octobre. Le “démantèlement progressif du camp (…) doit pouvoir démarrer le plus rapidement possible”, a-t-il insisté. (AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite