Marrakech : Les professionnels du tourisme décidés à “passer à l’offensive” pour relacer le secteur

L’ensemble des acteurs du tourisme, public et privé et partenaires du Conseil Régional du Tourisme (CRT) de Marrakech-Safi, ont exprimé leur volonté de “passer à l’offensive” pour sauver la saison d’hiver 2020/2021, qui débute avec les vacances de la Toussaint (début octobre prochain).

Cette décision a été prise, à l’unanimité, par les professionnels du Tourisme de la région Marrakech- Safi lors d’une réunion de travail du CRT tenue, vendredi dernier à Marrakech, indique un communiqué de cette instance professionnelle. Les professionnels du tourisme ont, ainsi, fait part de cette volonté commune d’agir ensemble, en parfaite coordination et symbiose avec l’ensemble des élus, les autorités locales et notamment la wilaya de la région Marrakech-Safi, pour “une reprise responsable” du secteur touristique.

Cette relance s’articule autour des 3 R à savoir : “Redémarrer, Relancer et Réinventer”, tient à préciser la même source. “Il s’agit de redémarrer, rouvrir et se résoudre à vivre avec le virus, qui constitue un impératif pour remettre l’écosystème en marche dans le respect des gestes barrières et des protocoles sanitaires, reconnecter avec les partenaires internationaux pour reconquérir nos parts de marchés et continuer d’agir ensemble notamment à la levée des restrictions de déplacement et au rétablissement de la confiance parmi les voyageurs”, lit-on dans le communiqué. Dans la foulée, le CRT a souligné la nécessité de réinventer, ré-imaginer de nouveaux concepts, de nouveaux programmes et de nouvelles offres plus solidaires, créatives, collaboratives et adapter le secteur aux réalités futures.

“Même si la situation économique et sanitaire internationale est encore incertaine, quelques lueurs d’espoirs se dessinent devant les professionnels du secteur du tourisme”, ajoute la même source. Tout d’abord, la mise en application du contrat-programme constitue un grand acquis pour la sauvegarde de l’emploi dans les secteurs d’activités touristiques les plus touchés et la mobilisation continue pour que les autres acteurs de la chaîne de valeurs comme les restaurants touristiques, l’artisanat, les activités d’animations et l’événementiel….soient également couverts, poursuit la même source. Un 2ème signal positif concerne les compagnies aériennes qui reprennent progressivement (27 rotations par semaine actuellement et d’autres à l’étude en fonction de l’assouplissement notamment du délai de validité du PCR pour passer de 48h à 72h, la suppression du test sérologique et/ou la levée des restrictions de déplacement), note le communiqué.

Au niveau local, il est à souligner que la région Marrakech-Safi a renforcé son dispositif sanitaire et plusieurs entreprises touristiques se déploient pour reprendre leurs activités, enchaine le CRT, faisant savoir que “sur le volet hébergement, une cinquantaine d’unités sont déjà opérationnelles dans le strict respect du protocole sanitaire requis alors que d’autres réouvertures des grands hôtels et palaces sont prévues dans les semaines qui viennent; dont le Royal Mansour, La Mamounia, le Fairmont, et le Fours Seasons”.

Dans le même sillage, les musées, les restaurants et les jardins rouvrent aussi, dont l’emblématique jardin Majorelle qui rouvre ses portes début octobre et une journée Portes ouvertes est prévue le 26 septembre prochain, tient à informer la même source. Pour le très court terme (octobre/décembre), et en partenariat avec l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), une campagne de communication sera lancée incessamment et va durer jusqu’a fin décembre prochain, fait savoir le CRT, précisant que cette campagne de communication sera relayée sur les médias, les réseaux sociaux et sur la plateforme visitmarrakech.

“Conscients de la nécessité de se réinventer, les professionnels de la région travaillent depuis plusieurs mois sur un plan d’accélération, adapté à la situation, qui va marquer un tournant décisif dans notre approche de concevoir, de produire et de commercialiser des solutions de plus en plus innovantes et stimulantes de la demande”, souligne la même source.

Dans cet esprit, plusieurs nouveautés ont été conçues et d’autres à venir par thème et par territoire dans le cadre du plan d’accélération 2021-2022, ajoute le CRT.

En somme, il s’agit d’un plan global afin d’adapter les différentes destinations de la région, de stimuler les emplois, d’encourager l’innovation et l’investissement, de repenser une industrie du voyage et de l’hospitalité plus performante, plus durable et plus inclusive, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite