Marocains bloqués en Espagne : l’opération du rapatriement se poursuit aux Iles Canaries

Quelque 108 touristes marocains, dont 5 bébés, bloqués en Espagne dans le contexte de l’état d’urgence décrété suite à la propagation du Covid-19, ont été rapatriés, lundi, depuis la Grande Canarie à bord d’un vol à destination de Laâyoune.

Cette opération, initiée par le Consulat général du Maroc à Las Palmas et l’Ambassade du Royaume à Madrid en coordination avec les autorités espagnoles, a bénéficié en particulier aux personnes souffrant de problèmes de santé ou de maladies chroniques, ainsi qu’aux personnes âgées, les touristes en situation de précarité et les enfants mineurs.

Elle s’est déroulée dans le respect total des mesures de précaution et du protocole sanitaire en vigueur, sous la supervision des services concernés.

Les bénéficiaires de cette opération, réunis au point de rassemblement au Centre civique “La Ballena” de Las Palmas, ont regagné l’aéroport de Grande Canarie à bord de trois bus mis à leur disposition par le Consulat général du Royaume avant d’effectuer les formalités d’enregistrement de manière fluide et ordonnée.

Dans une déclaration à la MAP, le Consul général du Maroc à Las Palmas, M. Ahmed Moussa, a relevé que l’opération s’est déroulée de “manière satisfaisante” avec la coopération des autorités espagnoles compétentes et en coordination avec l’Ambassade du Maroc à Madrid.

“Le nombre total des bénéficiaires de cette opération s’élève à 108, dont 5 bébés et un mineur”, a ajouté le diplomate marocain, précisant que la majorité des bénéficiaires est originaire des provinces du Sud du Royaume.

Le gouvernement marocain, conformément aux hautes orientations du roi Mohammed VI, a pris en charge toutes les charges liées à la mise en œuvre du programme de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger, dont ceux des Iles Canaries, a-t-il poursuivi.

Les autorités marocaines prendront également en charge tous les frais liés au logement et aux tests de dépistage au nouveau coronavirus (Covid-19), dans le respect le plus strict du protocole sanitaire en vigueur pendant les jours de confinement de ces bénéficiaires au Maroc, a noté M. Moussa.

Il s’agit du quatrième groupe concerné par cette opération en Espagne après les rapatriements effectués depuis Malaga, Madrid et Barcelone.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite