Maroc: la non-reconduction de l’accord sur le Gazoduc par Alger n’aura qu’un impact insignifiant

Pour l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) et l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE), la non-reconduction de l’accord sur le Gazoduc par Alger n’aura qu’un impact insignifiant.

La décision annoncée ce dimanche 31 octobre par les autorités algériennes de ne pas reconduire l’accord sur le gazoduc Maghreb-Europe (GME) “n’aura dans l’immédiat qu’un impact insignifiant sur la performance du système électrique national”, ont indiqué dans un communiqué ONHYM et ONEE.

“Eu égard à la nature du voisinage du Maroc et en prévision de cette décision, les dispositions nécessaires ont été prises pour assurer la continuité de l’alimentation du pays en électricité”, ont précisé les deux Offices.

D’autres options, a ajouté la même source, sont en cours d’étude pour des alternatives durables, à moyen et long termes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite