Mali: toutes les frontières fermées “jusqu’à nouvel ordre” (putschiste)

Les militaires qui ont annoncé jeudi avoir renversé le pouvoir du président malien Amadou Toumani Touré ont fermé "toutes les frontières jusqu’à nouvel ordre", a déclaré le sergent Salif Koné.

"Nous avons fermé toutes les frontières jusqu’à nouvel ordre", a affirmé ce membre du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat (CNRDRE), joint jeudi après-midi.

Amadou Toumani Touré était jeudi dans un camp militaire à Bamako, avec des hommes d’élite de la garde présidentielle, selon un responsable militaire loyaliste et son entourage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite