Libye: la résistance des partisans de Kadhafi jugée “surprenante” à l’OTAN

La résistance affichée par les partisans de Moammar Kadhafi face aux forces révolutionnaires est "surprenante" dans la mesure où les combattants ne peuvent espérer renverser la situation sur le terrain, a estimé mardi le colonel Roland Lavoie, porte-parole de l’OTAN.

L’OTAN a précisé qu’elle mettra un terme à sa campagne de frappes aériennes en cours depuis sept mois, après avoir acquis la certitude que les partisans de Kadhafi ne représentent plus une menace significative pour la population civile. Mais pour l’heure, les raids aériens se poursuivent, visant principalement des cibles à Syrte, la ville natale de Kadhafi, et à Bani Walid, où les combattants loyalistes conservent le contrô le.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite