Les journalistes étrangers doivent “obéir aux lois chinoises”, dit Pékin

La Chine a indiqué mardi que les journalistes étrangers travaillant dans le pays devaient respecter les lois locales, après le départ de deux reporters australiens craignant l’arrestation sur fond de tensions avec Canberra.

Bill Birtles, correspondant à Pékin de la chaîne ABC, et Michael Smith, correspondant à Shanghai de l’Australian Financial Review (AFR), ont quitté la Chine dans la nuit de lundi à mardi. “Tant que les journalistes étrangers respectent la loi […] ils n’ont aucune raison de s’inquiéter”, a assuré devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite