Les entreprises américaines présentes au Maroc lui “font confiance et croient en son potentiel” (conseiller économique américain)

Les entreprises américaines présentes au Maroc, dans des secteurs à haute valeur ajoutée, lui font confiance et "croient en son potentiel", a affirmé le conseiller économique de l’Ambassade des Etats-Unis à Rabat, Jerrold L. Mallory.

"A ce jour, 150 entreprises américaines opèrent au Maroc pour un total de 50.000 emplois créés. Ces entreprises, présentes dans des secteurs à haute valeur ajoutée, font confiance au Maroc et croient en son potentiel", a dit M. Mallory dans une interview publiée mardi sur les colonnes du quotidien "L’Economiste".

L’Accord de libre-échange (ALE) entre le Royaume et les Etats-Unis a convaincu les entreprises américaines d’augmenter leurs investissements au Maroc et a eu des effets "non-négligeables" sur le climat des affaires, qui "s’améliore et se conforme graduellement aux standards internationaux", a-t-il soutenu.

Il a, à cet égard, mis en exergue les efforts déployés par le Maroc pour drainer plus d’investissements, notamment à travers la loi sur la propriété intellectuelle, faisant savoir que ces mesures ont encouragé les entreprises, particulièrement dans le secteur pharmaceutique et de la R&D, à investir davantage dans l’innovation.

Interrogé sur les barrières tarifaires qui biaisent les rapports d’échanges surtout dans le secteur agricole, il a expliqué qu’il s’agit de mesures phytosanitaires ou de normes de santé et de sécurité qui "visent à protéger les consommateurs américains".

"Je reconnais que nos normes phytosanitaires sont drastiques", a-t-il avoué, rappelant que les entreprises marocaines sont habituées au modèle européen de commerce.

Toutefois, les entreprises marocaines "peuvent facilement s’adapter aux normes du marché américain et développer une expertise dans ce sens", a ajouté le conseiller économique.

S’agissant du flux logistique, il a précisé que "le développement de l’offre logistique est conditionné par l’importance du flux entre les deux pays", ajoutant que Tanger Med pourra jouer "un rôle important" avec l’intensification des échanges commerciaux.

Dans ce cadre, il a souligné l’importance du bureau de représentation d’UPS (United Parcel Service) qui pourra développer le transport du fret entre le Maroc et les Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite